Fruits et légumes biologiques

Des informations détaillées sur l'évolution des produits biologiques est disponible dans un document de tendances compilé par l'ACDFL ainsi que dans une partie de la série Faits Frais pour le secteur.

Fais Frais pour le secteur: Fruits et légumes biologiques (pdf)

Cinq pour cent des producteurs canadiens de rapports à une enquête de 2005 de Statistique Canada se considéraient comme des producteurs biologiques. Les fermes biologiques représentent 1,8% de la superficie commerciale des fruits totale des cultures et environ 1,5% de la superficie commerciale des légumes sous cultivation.1

Règlement proposé pour les produits agricoles biologiques

Le Règlement modifiant le Règlement sur les produits biologiques est censé entrer en vigueur le 30 juin 2009.5

Seuls les produits comportant plusieurs ingrédients et qui renferment au moins 95 % de produits biologiques, et les produits biologiques autres que les produits renfermant plusieurs ingrédients, peuvent porter le logo ou les mentions « Organic » et « Biologique » ou d’autres termes semblables.

Ce règlement vise à établir un système par lequel l’Agence canadienne d’inspection des aliments, à titre d’autorité compétente, peut réglementer l’utilisation de la légende des produits agricoles « biologiques ».

La Colombie-Britannique et le Québec sont à l’heure actuelle les seules provinces qui s’autoréglementent.4

Références :
1 REGARDS sur l’industrie agro-alimentaire et la communauté agricole, 21 004 X1F au cat., avril 2005.
2 Wikipedia.org, Organic Food, http://en.wikipedia.org/wiki/Organic_food
3 Loi sur les produits agricoles au Canada, Règlement sur les produits biologiques, P.C. 2006 1535, 14 décembre 2006
4 Centre d'agriculture biologique du Canada, Retail sales of certified organic food products in Canada, in 2006, mai 2007
5 Loi sur les produits agricoles au Canada, Règlement modifiant le Règlement sur les produits biologiques, C.P. 2008 1670,